Thrapeute
Yoann FONTE

Le Praticien

-


Massage Balinais


Origine et description


Le massage balinais est au croisement de plusieurs cultures et est à l’image des habitants de Bali : profondeur, douceur, gentillesse, tendresse. Doux et puissant à la fois, le Massage Balinais se caractérise par la puissance du toucher, ainsi que par sa douceur. Ce massage est une combinaison des 2 pratiques du massage indonésien : le URUT et le PIJAT. Très influencé par la médecine traditionnelle chinoise, le Massage Balinais travaille sur les parcours des différents méridiens et sur des points particuliers. En effet, ce massage respecte les lois de l’énergétique chinoise, ce qui lui confère des propriétés exceptionnelles.


Les bienfaits


En plus des bénéfices généraux apportés par tous les massages, celui-ci apporte spécifiquement les bienfaits suivants :

- Profonde détente et relaxation.

- Aide à faire circuler l'énergie.

- Harmonisation énergétique.

- Active la circulation sanguine et le système lymphatique.

- Drainage et détoxification.


Déroulement et durée


Le protocole de base se déroule en 1h00. Il peut être modulé afin de durer 1h30 ou 2h00 à la demande. Massage déshabillé en position allongée sur table, avec usage d'un jeu de serviettes et d'une huile végétale de support. Le jeu de serviettes permet de ne révéler que les parties du corps à masser au fil du protocole. Chaque partie du corps est soigneusement essuyée avec des gants après avoir été massée.


Contre-indications


Malgré tous ses bienfaits, le massage peut ne pas être recommandé, voire même être interdit dans certains cas :

- Douleurs stomacales, ulcère, gastrites, fièvre.

- Troubles circulatoires.

- Maladie cardiaque.

- Déchirure musculaire, claquage.

- Fracture.

- Maladies inflammatoires.

- Arthrite et polyarthrite rhumatoïde.

- Infection cutanée et varices.

- Thrombose, phlébite...

- Epilepsie.

- Cancer, SIDA.

Cette liste est non exhaustive mais pas nécessairement rédhibitoire. En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter ou à demander conseil à votre médecin traitant. Suivant le cas, une autorisation écrite de ce dernier pourra vous être demandée.


Retour aux massages


Haut de page