Thrapeute
Yoann FONTE

Le Praticien

-


Massage Segmentaire


Origine et description


Savant mélange de techniques suédoises et californiennes. Massage à la fois doux et enveloppant, il est le plus recommandé pour toute personne recherchant simplement un réel moment de bien-être et de relaxation, et n'ayant pas forcément le temps de recevoir un massage global. Les massages segmentaires sont également recommandés lorsqu'il s'agit d'intervenir localement pour de la décontraction musculaire ou pour de l'amincissement.


Les bienfaits


En plus des bénéfices généraux apportés par tous les massages, celui-ci apporte spécifiquement les bienfaits suivants :

- Profonde détente et relaxation.

- Meilleure gestion des contrariétés.

- Evacuation du stress et des toxines.

- Tonification et relâchement musculaire.

- Active la circulation sanguine et le système lymphatique.

- Drainage et détoxification.


Déroulement et durée


Tous les protocoles proposés peuvent être combinés entre eux et leurs durées respectives peuvent être adaptées à la demande :

- Massage Mains + Bras : 30min

- Massage Dos + Epaules : 30min

- Massage des Pieds : 30min

- Massage des Jambes : 30min

- Massage Visage + Crâne : 30min

- Massage Thorax + Abdomen/Système digestif : 30min

Massage déshabillé en position allongée sur table, avec usage d'un jeu de serviettes et d'une huile végétale de support. Le jeu de serviettes permet de ne révéler que les parties du corps à masser au fil du protocole.


Contre-indications


Malgré tous ses bienfaits, le massage peut ne pas être recommandé, voire même être interdit dans certains cas :

- Douleurs stomacales, ulcère, gastrites, fièvre.

- Troubles circulatoires.

- Maladie cardiaque.

- Déchirure musculaire, claquage.

- Fracture.

- Maladies inflammatoires.

- Arthrite et polyarthrite rhumatoïde.

- Infection cutanée et varices.

- Thrombose, phlébite...

- Epilepsie.

- Cancer, SIDA.

Cette liste est non exhaustive mais pas nécessairement rédhibitoire. En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter ou à demander conseil à votre médecin traitant. Suivant le cas, une autorisation écrite de ce dernier pourra vous être demandée.


Retour aux massages


Haut de page