Thrapeute

Massage Deep Tissue


Massage puissant et travail des tissus en profondeur !

Origine et description


Le massage Deep Tissue s'est développé au XIXème siècle au Canada et combine des manoeuvres de lissage, ponçage et pressions glissées avec des surfaces de pressions réduites au minimum. L'ensemble des techniques de massage des tissus profonds peut agir sur les douleurs musculaires, sur la posture et la liberté de mouvement articulaire. Les pressions sont à la fois lentes et profondes. Associé au massage Drainant Cellulaire Énergétique, il permet un réel bien-être au quotidien !


Massage

Les bienfaits


En plus des bénéfices généraux apportés par tous les massages, celui-ci apporte spécifiquement les bienfaits suivants :

- Soulage les tensions musculaires liées à l'effort physique ;

- Aide à lever les adhérences dans les muscles, tendons et ligaments ;

- Favorise la stimulation du système digestif et peut augmenter les capacités respiratoires grâce au diaphragme ;

- Agit sur les fascias et les tissus conjonctifs en redonnant mobilité et souplesse.


Il est rappelé que la massothérapie demeure une pratique de bien-être et ne s'apparente ni ne se substitue à aucune pratique médicale, en particulier celle relevant de la massokinésithérapie. Depuis la modification du Code de la Santé Publique datant du 26 janvier 2016 (article 123), seul le massage de rééducation thérapeutique est réservé aux masseurs-kinésithérapeutes.


Massage

Déroulement et durée


Le protocole de base se déroule en 1h30. Il peut être modulé afin de durer 1h00 ou 2h00 à la demande. A noter qu'il est impossible de réaliser un massage du corps complet pour une durée inférieure à 2h00. Massage déshabillé en position allongée sur table, avec usage d'un jeu de serviettes et d'une huile végétale de support. Le jeu de serviettes permet de ne révéler que les parties du corps à masser au fil du protocole.


Massage

Contre-indications


Malgré tous ses bienfaits, le massage peut ne pas être recommandé, voire même être interdit dans certains cas :

- Douleurs stomacales, ulcère, gastrites, fièvre.

- Troubles circulatoires.

- Maladie cardiaque.

- Déchirure musculaire, claquage.

- Fracture.

- Maladies inflammatoires.

- Arthrite et polyarthrite rhumatoïde.

- Infections cutanées et varices.

- Thrombose, phlébite...

- Epilepsie.

- Cancer, SIDA.

Cette liste est non exhaustive mais pas nécessairement rédhibitoire. En cas de doute, n'hésitez pas à me contacter ou à demander conseil à votre médecin traitant. Suivant le cas, une autorisation écrite de ce dernier pourra vous être demandée.


Massage



Retour aux massages


Haut de page